30 ans : Joyeux anniversaire Renault Twingo !

Renault célèbre cette année les 30 ans de sa célèbre Twingo. Une voiture qui a su marquer les esprits et qui continue de séduire encore aujourd'hui. Retour sur l'histoire de cette petite voiture mythique qui a traversé les années et qui est encore proposée par le constructeur au losange.

François Mitterand à bord de la Renault Twingo

François Mitterand à bord de la Renault Twingo

Renault Twingo : Le projet qui a failli ne pas voir le jour

Au début des années 1970, un nouveau projet voit le jour chez Renault : le projet VBG pour "Véhicule Bas de Gamme". Sous ce nom peu flatteur se cache la création de la voiture populaire de demain, qui devrait remplacer la R4. Ce programme donne naissance à des dizaines de prototypes, qui ne voient pas le jour, Renault changeant ses priorités en 1977 : le remplacement de la Renault 4 n'est plus à l'ordre du jour. 

De nombreux programmes voient le jour

Quelque temps après, Renault lance le programme 140, qui cette fois-ci doit remplacer la Renault 5. Les designers reprennent la base du projet VBG, produisant de nombreuses maquettes à échelle 1. Toutes les propositions sont refusées, entre-temps Renault se lance sur la Supercinq. 

Les équipes ne perdent pas espoir et multiplient les programmes, mais aucun n'arrive à passer le cap de la maquette : X49 (1981-1982), Z (1981-1983), X44 (1983-1984), X45 (1984-1985) et X55 (1985). Les modèles proposés sont trop chers à produire, ou jugés trop "pauvres" pour la clientèle. 

Projet X-06 : Le programme qui a lancé la Renault Twingo de première génération 

 En 1986, alors que les équipes de Renault travaillent sur la Clio, le PDG de Renault est assassiné. Raymond Lévy remplace donc George Besse. En 1987, il emploie un nouveau directeur du design : Patrick le Quément. Celui-ci reçoit des mains de son prédécesseur deux clés correspondant aux maquettes d'un ultime programme, le projet W60. Lorsqu'il découvre la maquette de Jean-Pierre Ploué, il y voit un potentiel et réussit à convaincre sa direction de lancer un dernier programme, le projet X-06.

Renault Twingo W60 et x06

La modèle issu du projet W60 aux côtés de celui issu du projet X-06

Ce nouveau modèle prend forme, mais n'a pas sa bouille de grenouille que l'on connaît encore. Patrick le Quément commence à développer de l'anxiété car il n'arrive pas au bout de ce modèle, et l'échéance de la date de présentation arrive vite. Il fait quelques croquis, dont un où la voiture sourit, avec à son bord un conducteur souriant. Le côté espiègle de la voiture marche, si bien que le jour de la présentation, la maquette sourit au PDG de Renault, qui sourit à son tour. C'est gagné, l'équipe bénéficie de plus de temps pour aller au bout du projet. 

Au fil des réunions avec le directeur technique du programme, Yves Dubreuil, le projet avance à vitesse grand V pour arriver au modèle de la Renault Twingo que l'on connaît bien aujourd'hui.  

Le test marché a été négatif

Un ultime rebondissement dans le projet X-06 a failli venir à bout de la Renault Twingo : le test marché a eu des retours beaucoup trop négatifs. Un quart des personnes testant le véhicule vont l'adorer, un autre quart va se montrer mitigé... Quand la moitié restante rejette le concept en bloc : c'est un jouet, la voiture ne fait pas "sérieuse", c'est un non. Le Comité de Direction de Renault n'a jamais vécu un test aussi négatif depuis les débuts de la marque ! 

Patrick le Quément écrit donc à Raymond Lévy, lui demandant de prendre un risque : choisir un design instinctif plutôt qu'un marketing extinctif. Sa lettre trouve un écho positif chez le PDG, qui est d'accord avec lui. Renault Twingo est sauvée. 

Renault Twingo présentée au Salon de l'auto de Paris en 1992

Renault Twingo connaît un très bon lancement, elle est présentée au Salon de l'auto à Paris où elle fait sensation. Pendant les 10 jours du salon, Renault enregistre 2000 bons d'intention d'achat alors que le prix n'est pas encore connu. La voiture est commercialisée 6 mois après, mais n'atteint pas sa cible. 

Présentation de Renault Twingo au salon de l'auto de Paris en 1992

Petite, colorée, Renault ciblait une clientèle jeune et/ou féminine. Cependant, les jeunes acheteurs se sont tournés vers des voitures plus conventionnelles, avec 4 portes pour anticiper l'arrivée potentielle d'enfants. Renault Twingo a trouvé son public auprès d'un autre public : les personnes âgées ! Elles y ont trouvé plusieurs avantages : des portes larges qui facilitent l'accès, une taille compacte, et un prix plutôt abordable. C'est dans ce sens que Renault a essayé de proposer une version de Twingo "Easy" : ce nouveau modèle n'avait pas de pédale d'embrayage, mais conservait son levier de vitesses. Pour changer de rapport, une commande hydraulique déclenche l'embrayage. Le système n'est pas assez fiable et trop cher, la réponse du service après-vente en cas de panne est d'installer... une pédale d'embrayage.  

Des couleurs changeantes à chaque nouvelle collection

La Twingo est lancée avec un moteur unique, le Cléon-Fonte de 55 chevaux, tous les modèles sont les mêmes. Les clients ont le choix d'une palette de couleur qui apporte un courant d'air frais sur les gammes de voitures qui sont plutôt neutres : Jaune Indien, Bleu Outremer, Rouge Corail et Vert Coriandre. Trois teintes seront en option : Noir Nacré, Rouge Nacré et Brume. 

Les couleurs de la renault twingo

À chaque nouvelle collection, Renault Twingo est proposée avec de nouvelles teintes, un restylage visuel très léger, quelques options sont rajoutées et les phares connaissent des évolutions mineures. Il faut attendre 1996 pour avoir un nouveau moteur (D7F), 1997 pour une Twingo GPL et 2000 pour avoir le choix de sa motorisation (D7F et D4F). 

Les séries exclusives de Renault Twingo

Renault Twingo a connu plusieurs séries exclusives : Kenzo, Perrier, KissCool, Benetton, Alizée, Air, Hélios... Les séries exclusives animent la marque et permettent d'arriver à 2 millions d'exemplaires vendus en 2002.

Renault Twingo a connu trois grandes versions, mais n'en connaîtra pas d'autre. En janvier 2021, lors de la conférence Renaulution, Luca de Meo a annoncé la fin de la Renault Twingo. La future Renault 5 devra prendre le relai de la mini-citadine. 

Joyeux anniversaire Renault Twingo ! 

 

 

Publié le 18/09/2023.


Articles similaires